Pourquoi une grève ?

Depuis le début de l’année, nous haussons la voix contre l’inaction politique face à la crise climatique. Or, cette inaction demeure palpable, et les résultats dérisoires. Nous nous devons donc de continuer le combat et d’augmenter la pression.

Cette grève est le moyen parfait de mettre la pression juste avant les élections fédérales du 20 octobre pour changer le paysage politique suisse afin qu’elle prenne enfin ses responsabilités face à la crise.

Cette grève, volontairement provocatrice, s’incrit dans un plan d’action plus large qui permettra, à terme, l’application de nos revendications. Il est encore possible de ne pas dépasser la barre fatale des 1.5 ° !

Ça ne peut plus durer !

Prenons de la hauteur

Le 27 septembre aura lieu la prochaine grève pour le climat à Fribourg ainsi que dans le monde entier ! En effet, le mouvement de la Grève pour le Climat participera à la campagne internationale « by2020weriseup », soutenue par plusieurs groupes qui se battent pour la justice climatique, la plupart basés en Europe.

Cette campagne sera menée en trois vagues, la première aura lieu en septembre. Elle prendra la forme d’une semaine d’action qui trouvera son apogée lors de la grève du 27 septembre, qui sera suivie partout dans le monde !

N’hésite pas à partager l’événement sur les réseaux sociaux avec #by2020weriseup !
Pour en savoir d’avantage sur la campagne : by2020weriseup.net

Programme

Des ateliers, conférences et activités communes se dérouleront tout au long de la journée sur la place Georges-Python.

  • 9h00 : Rendez-vous membres
  • 10h-12h30 : Conférences et formations (bilingue)
  • 12h30 -13h30 : Repas en commun, à ton bon cœur
  • 13h30 -16h30 : Atelier pancartes, présentations et stands des associations partenaires, spectacles artistiques (Cirque, concert…) 
  • 16h30: Discours et prises de parole
  • 17h15 : Départ de la marche

Alors rejoins-nous afin de passer un moment convivial avec d’autres personnes investies pour cette cause et d’en savoir plus sur ce sujet et surtout, surtout, pour qu’on lutte ensemble afin de préserver notre avenir et celui des générations futures ! 

Faire la grève, ça peut aussi être sympa !

A posteriori

Le vent se lève.
Se lève la jeunesse qui souffle sur la Suisse endormie pendant que sa terre se meurt.
Beaucoup ont dit que nous ne serions qu’un murmure dans l’histoire, qu’une brise se prenant pour l’orage vite rattrappée par la réalité, que notre beau mouvement serait balayer comme le blé par le blizzard.
Et pourtant, regardez.
Et pourtant, regardez.
Et pourtant, regardez ces mobilisations clamant si fort que le tonnerre, qui se sont propagé comme l’ouragan.
Regardez les journaux qui pointent comme des girouettes là où souffle l’avenir.
Regardez ces politiques qui sentent le fond de l’air changer, déclarer l’urgence climatique.
Regardez dans le monde ces vagues écologistes qui traversent les villes et les frontières.
Regardez-nous cesser de murmurer et venus clamer comme la tempête.
Nous avons réussi à enlever du ciel toutes les dépressions et c’est l’espoir qui vient en rafale.
Le sablier se vide, les aiguilles sont proches de minuit, le futur commence à s’écrire au passé sans qu’aucune mesure ne vienne remettre les pendules à l’heure. 
Ne soyons pas dupes, car ils font de beau discours, ils nous disent la larme à l’oeil qu’ils se préoccupent du climat, mais quand on demande du concret ils disent qu’ils agiront Demain. 
Demain c’est loin, notre avenir c’est la seconde d’après alors fini d’attendre pendant des jours, des semaines, ou des mois. Pas le temps pour les regrets, c’est l’heure de l’action face à l’extraction. 
Ils ont espéré nous rendre ivres en espérant voir pourrir les raisons de notre colère, mais ils n’ont fait que presser le vin de la rébellion. 
On a ajouté à nos rêves le terme « évolution », pour que brûle dans nos coeurs l’indignation.
Nous sommes l’étincelle qui met le feux aux poudres, nous sommes les porteurs de flambeau de l’humanité, nous sommes le brasier de la vie contre l’extinction.
Nous sommes plus chaud que les incendies de l’amazonie, Nous sommes plus chaud que le climat.
Nous sommes le vent qui se lève
Nous sommes le vent qui se lève demain à Berne
Nous sommes le vent qui se lève le 15 mai partout en Suisse
Nous sommes le vent qui se lève et nous amenons l’insurrection qui vient.

Ici encore nos magnifiques flyers :