Grève pour l’avenir

Ce qui est présenté ici ne pourra malheureusement pas avoir lieu le 15.05.2020 en raison de l’épidémie mais aura lieu à une date reportée. Elle sera bientôt communiquée !

Lors de la quatrième réunion nationale, il a été décidé en plénière de planifier une grève économique le 15 mai 2020 sous le nom de “Grève pour l’avenir” (Strike for Future). L’objectif de cette grève est de faire descendre une grande partie de la population dans la rue, à l’image des mobilisations de la grève des femmes*/grève féministe du 14 juin 2019.
Il est grand temps de généraliser les grèves étudiantes afin de mettre une vraie pression économique sur le gouvernement !

Organisation générale

En coopération avec les syndicats, les organisations et les mouvements existants, des collectifs de grève sont mis en place de manière décentralisée, dans chaque région/canton. L’objectif de cette grève est de renforcer la pression économique et d’accroître celle qui pèse déjà sur le gouvernement.

Les collectifs de grève sont créés dans les zones résidentielles (lotissement, villages, villes, districts), les lieux de travail ou les écoles et ils agissent indépendamment les uns des autres. Ils décident eux-mêmes de la manière dont ils veulent participer à la Grève pour l’avenir et quelles sont les actions qu’ils envisagent en amont. De plus, des revendications qui soutiennent les exigences de la Grève du Climat devront être mises en place à tous les niveaux. L’objectif est d’en avoir dans les collectifs indépendants en plus de celles qui existent au niveau national. Cela signifie que chaque collectif de grève peut mettre en place ses propres revendications, liées au climat ou pas, destinées au conseil municipal, à l’administration municipale, aux propriétaires d’entreprises ou encore à la direction de l’école.

Tout au long du processus, il est important de se rendre compte que notre mouvement reproduit également certaines normes sociales qui peuvent conduire à des formes de discrimination. Nous nous devons de lutter activement là-contre. Chacun doit se sentir à l’aise et libre d’exprimer son opinion. Il est absolument nécessaire qu’il n’y ait pas de répression au sein des collectifs de grève.

Prochaines étapes

  • Nous allons planifier une videoconférence dans la prochaine semaine afin de discuter du programme de remplacement
  • Puis au 27.03 – Il y aura un appel de coordination nationale afin de décider de comment continuer avec la Grève pour l’Avenir
  • La date du 15.05 est maintenue, le programme alternatif sera annoncé bientôt.
  • L’événement comme prévu intialement, l’idée de faire grève de manière décentralisée puis de se rassembler en une manifestation, est reporté probablement à octobre. la date sera annoncée bientôt !

Vous trouverez plus d’informations sur comment créer ces collectifs locaux ici :

Plus d’informations sur le site national:
https://grevepourlavenir.ch

Des questions ? Besoin d’aide ? Contactez-nous à [email protected] !