Contre le BYOD/AVEC – Une motion populaire !

Lancement d’une motion populaire

Suite à la décision du Conseil d’État, d’introduire le système BYOD (Bring Your Own Device) /AVEC (Apportez Votre Équipement personnel de Communication) dans les écoles secondaires 2, qui prévoit que chaque élève amène son propre ordinateur en cours à partir de septembre 2020, la Grève du Climat Fribourg a lancé une motion populaire.

Celle-ci demande un moratoire de 3 ans sur l’introduction de ce projet, afin de bien prendre en compte chaque aspect de celui-ci, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. Le Conseil d’État n’a, en effet, pas pu répondre aux différentes questions des professeurs, parents et élèves concernant ce sujet. Le bilan écologique désastreux de ces nouvelles installations n’a notamment pas été pris en compte. C’est pour cette raison en particulier que la Grève du Climat demande que l’introduction du BYOD/AVEC ne se passe en tout cas pas avant septembre 2023.

Une commission indépendante

Il est nécessaire qu’un organe neutre et indépendant de l’administration cantonale consulte tous les acteurs concernés par l’introduction du BYOD/AVEC, donc les directions, les enseignants et les élèves du secondaire 2, ainsi que les parents de ces derniers.

Avec des experts climatiques, des médecins et des pédagogues les acteurs cités ci-dessus formeront une commission neutre et indépendante qui devra élaborer un rapport analysant les enjeux environnementaux, financiers, pédagogiques et sanitaires.

Un rapport complet

Le rapport qui sera élaboré par ce comité devra contenir différents points. Le premier est un bilan sur les conséquences environnementales. Car non seulement devra-t-on acheter plus d’ordinateurs, mais aussi faudra-t-il faire des modifications dans les salles de classes, notamment des prises pour chaque élève. Cela aurait, par conséquent, un impact négatif sur la consommation d’électricité.

Le deuxième point du rapport est lié aux coûts de tout ce projet : les parents se devraient en effet d’acheter un ordinateur, les écoles devront être d’abord aménagées et ensuite maintenues, et les professeurs devront être formés à cette nouvelle manière d’enseigner.

D’un point de vue pédagogique, le rapport devra analyser comment le BYOD/AVEC affecte l’apprentissage des élèves. Y-a-t-il des effets sur leur attention ? Comment la relation élève-enseignant va changer ? Et multitude d’autres questions similaires restent encore et toujours en suspend.

Le dernier point que nous demandons est l’impact sur la santé des élèves. Avec l’introduction de ce projet, les élèves seront plus derrière un écran, ce qui pourrait avoir des effets négatifs sur leur bien-être.

Une sortie possible

Une fois que la consultation des acteurs concernés et l’analyse des impacts sont fini, le rapport complet devra être remis au Grand Conseil, ainsi qu’aux acteurs concernés au minimum 12 mois avant l’introduction du BYOD/AVEC. Il devra, en plus, être facilement accessible pour les médias et la population.

Si tu veux soutenir la motion populaire, imprime le formulaire ci-dessous, signe-le et parle-en à tes amis !

Pour plus d’informations et l’impression du formulaire :
https://fribourg.climatestrike.ch/motion-populaire-byod/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.